« La Fondation Maeght, une architecture panthéiste | Accueil | Place Vendôme »


Des machines de dingue

Par Claire Maingon le 4 mars 2008 | (0) Commentaires | Permalink

Chapeau5615 J'adore les machines inventives des artistes, qui ont toujours un coté ludique et délirant. Je pense bien sûr aux inventions de Tinguely, et notamment à la Fontaine qu'il a conçu avec sa femme, Nikki de Saint-Phalle, à coté du centre Pompidou. Mais le sculpteur a réalisé bien d'autres machines - ses Méta-Matics - que je préfère encore, ce sont des machines à écrire. Comme des formes de robots qui auraient pris la place de l'homme, elles ont toujours un caractère humanoïde. Pas tellement dans le forme, mais dans leur gestuelle. Ces machines, nous les retrouvons dans une bien intéressante exposition organisée à Bâle, au Musée Tinguely. Elle est consacrée aux "machines à produire de l'art", en proposant au visiteur la découverte de machines variées réalisés par des artistes différents, depuis Tinguely jusqu'à Damien Hirst.

L'expsoition permet de prendre connaissance avec des travaux d'artistes contemporains tels que Angela Bulloch. On a ainsi une certaines lecture de l'histoire de l'art qui se découvre, celle qui partirait des années 1950 jusqu'à nos jours. Ces machines sont toujours une proposition de l'artiste d'entretenir un lien dynamique avec le spectateur, qui, amusé, est comme invité à prendre part à l'oeuvre d'art. Et parfois, on se demande, qui regarde qui? C'est le jeu de l'art, fondé sur une forme d'absurdité, que met en exergue cette exposition.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b18369e200e55095729f8833

Listed below are links to weblogs that reference Des machines de dingue:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.